Les principales régions viticoles de France : Le Jura

Vins du Jura
Aujourd’hui notre voyage viticole s’attarde sur la belle et riche région du Jura. Les vignobles du Jura sont à cheval entre le Doubs et l’Ain et représentent environ 90kms de long pour une largeur d’environ 12kms.

Pour vous faire un bref historique œnologique, la région du Jura est une des plus anciennes région viticole de France. On retrouve des textes faisant référence à ses vins à l’époque de l’empire romain. Empire qui a largement favorisé le développement de ses vignes.

On produit dans le Jura des vins blancs, des vins rouges mais aussi des spécificités tel que les vins de paille et le vin jaune. Ces derniers correspondent à des méthodes de production très particulières tel que « le passerillage ». Nous y reviendrons plus tard…

On retrouve dans le Jura plusieurs types de cépages :
– Le Pinot Noir
– Le Poulsard
– Le Trousseau
– Le Chardonnay
– Le Savagnin

Le Savagnin est un cépage exclusivement jurassien et ne se retrouve nulle part ailleurs.

Les appellations dans le Jura sont :
– AOC Arbois
– AOC Côtes du Jura
– AOC Château-Chalon
– AOC Macvin
– AOC L’étoile
– AOC Crément du Jura

Les vins rouges du Jura : On produit des vins rouges à base de Poulsard, de Trousseau ou encore de Pinot Noir. Ce sont des vins qui se caractérisent par des arômes de fruits rouges et d’épices. Ces vins se bonifient avec l’âge et gagnent en intensité.

Les vins rouges du Jura & la cuisine : Ils mettront en valeur vos plats de charcuterie de montagne, vos plats à base de saucisse de Morteau ainsi que les petits gibiers, côtes de boeuf et autres volailles. Ils se marieront aussi avec des poissons grillés mais également les fromages tel que le Morbier.

Les vins blancs du Jura : Ce sont des vins d’un jaune pâle. Ils sont très réputés pour leur goût caractéristique de « pierre de fusil ». Ces sont des vins floraux qui séduisent par leur caractère unique. Comme nous l’avons évoqué précédemment, il existe dans les vins du Jura des spécificités :
– Le vin de paille
– Le vin jaune

Le vin de paille : Il est réalisé à l’aide des plus belles grappes sélectionnées dans les vignes. Le vin jaune peut être fait à base de cépage de Trousseau, de Chardonnay, de Poulsard et de Savagnin.  Il porte son nom en référence à sa méthode de bonification du raisin appelée « le passerillage ». Le passerillage consiste à faire sécher le raisin à l’origine sur un lit de paille afin que le raisin se concentre en sucre et en goût. Cette technique s’effectue aussi sur des claies. Une fois la vinification effectuée, les fûts de chêne donnent naissance à un vin liquoreux puissant au parfum caractéristique.

Le vin de paille & la cuisine : Le vin de paille se mariera parfaitement avec les desserts du fait de sa texture liquoreuse et de son parfum.

– Le vin jaune : Il arbore une teinte jaune or d’où son nom. C’est une exception œnologique et il est parfois considéré comme un réel « mystère » car il est produit grâce à une technique très particulière. Un vin jaune est composé de plusieurs cépages dont le Savagnin obligatoirement. Pour sa création, tout commence par une fermentation traditionnelle. Une fois cette fermentation terminée, on le conserve dans des fûts de chêne pour une durée minimum de 6 ans et 3 mois. Un phénomène pendant son vieillissement dépose un voile de levure sur le vin pour lui éviter de s’oxyder. Le vin jaune est conditionné dans une bouteille qui lui est propre de 62cl (format de bouteille anglais qui date à l’origine du 18ème siècle appelée le « Clavelin »). L’autre particularité du vin jaune est sa grande capacité de conservation. C’est clairement un vin blanc qui peut se conserver des dizaines d’années sans aucun souci.

Au niveau gustatif c’est un vin  puissant en bouche. Il est très riche en arômes, on lui accorde des arômes de noix, de pomme verte, de fruits secs. Certains parlent également d’épices (gingembre, Safran…).

Température de service : entre 14 et 16°C.

Le conseil Ma Cave à Vin :

Les vins du Jura sont des vins qui nécessitent d’être consommés bien frais. Il n’est donc pas de trop de les préparer en cave de service avant d’être amenés à les déguster. Comme nous l’avons vu précédemment, il existe une exception très particulière liée au vin jaune qui doit être chambré entre 14 et 16°C (température assimilable au vin rouge habituellement). Finalement pour les amateurs de vins du Jura et de vin jaune en particulier, nous vous conseillons de conserver quelque temps en cave de vieillissement vos précieuses bouteilles pour profiter un maximum de leur richesse. Pour le stockage de vos bouteilles de vin jaune, optez pour une clayette spécialement dédiée.

Nous espérons que cet article vous aura plus. Il existe bien d’autres nuances sur les vins du Jura et si vous souhaitez en apprendre plus nous vous invitons à vous rendre sur le site officiel des vins du Jura : http://www.jura-vins.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *