Les Beaujolais nouveaux sont là !

Comme chaque année, le 3ème jeudi du mois de Novembre marque l’arrivée des Beaujolais nouveaux.
Cette année, c’est aujourd’hui, le jeudi 21 Novembre qu’on fête le savoir-faire des vignerons du Beaujolais !


IMAGE : © l’interprofession des vins du Beaujolais. « pays-celebrant-le-beaujolais-2018-19.png », sur le site https://www.beaujolaisnouveau.fr/

Comment servir le Beaujolais nouveau ? Et peut-on le conserver ?

Les Beaujolais nouveaux ne sont pas des vins de garde, ils peuvent se déguster immédiatement après vinification. Pour améliorer les conditions de dégustation, vous pouvez au préalable garder le vin dans une cave à vin de service. Par exemple, la cave à vin mono-température de service de la marque Caviss modèle ACI-CVS131. Ou bien, la cave de chambrage ACI-DOM700 de la marque Dometic. Ces produits sont adaptés car vous pourrez ainsi régler la température de service entre 10 et 12°C.

Il n’est pas toujours aisé d’ouvrir une bouteille de vin avec un tire-bouchon classique. Si vous chercher à faciliter l’ouverture de vos bouteilles de Beaujolais fraîchement acquises, nous vous conseillons d’opter pour un tire-bouchon à gaz car il permet en une seule pression l’ouverture de la bouteille !

Le Beaujolais nouveau n’est pas un vin qui se carafe. Pour l’aérer, il existe des bec verseur qui aère le vin lors du service. Il permet également de filtrer celui-ci. Pour parfaire votre service, nous vous conseillons donc d’utiliser des accessoires adaptés.

Avec quoi déguster un bon Beaujolais nouveau ?

Les Beaujolais Nouveaux et Beaujolais Villages Nouveaux sont des vins fruités, étonnants et faciles à déguster. Des vins passionnants pour casser la croûte. La logique veut qu’ils soient associés à des choses simples, des mets de tous les jours. Plaisir et convivialité. On pense spontanément à une assiette de charcuterie lyonnaise. Mais avez-vous déjà dégusté ces vins avec des huîtres ? Une très belle surprise !

Inconnu. Les accords mets et beaujolais nouveaux sur beaujolaisnouveaux.fr.

Un Beaujolais Nouveau se déguste autour d’une planche de charcuterie ou de fromage!

Le millésime 2018 en primeur, ça vous tente ?

Vigne

À quelques jours de la semaine des primeurs, un focus sur cet événement est de mise.

Tout d’abord, revenons sur le principe des primeurs bordelais. Après les vendanges, la qualité du millésime se profile dans les cuves des grands châteaux. Au printemps qui suit, quelques 300 châteaux ouvrent leurs portes pour faire découvrir au grand public le nouveau millésime, encore en cours d’élevage. Les professionnels ou particuliers peuvent alors réserver les vins. C’est en quelque sorte une avance car, bien évidemment les vins ne sont pas prêts. Il ne leur reste pas moins de deux ans d’élevage. L’avantage ? Acheter les flacons un peu moins chers que la moyenne même si ce n’est pas toujours vrai. Cela permet aux châteaux d’avoir une avance sur trésorerie sur le millésime de l’année. Pour la réception des vins il faudra faire preuve de patience, deux ans en général, si vous achetez un millésime 2018, la mise se fera aux alentours de 2021. 

Il faut également savoir que certains châteaux ont fait le choix de quitter les primeurs, comme Château Latour, classé 1er Grand Cru de Pauillac, préférant mettre en vente le millésime quand il est prêt à boire.

Maintenant, parlons du millésime 2018 à Bordeaux : ce fût un millésime où la pression du mildiou (maladie de la vigne) a demandé beaucoup d’attention. À la fin de l’été en août, la météo s’est adoucie et a donné un dernier coup de murissement aux raisins. 2018 sera une très belle année dans le Bordelais. Le rendement à l’hectare a été moyen, mais la qualité est au rendez-vous, la rançon du succès ?

Vigne vin

Mes primeurs ? Qui dit grand millésime dit grandes appellations. J’irais sur des appellations comme Saint-Julien ou Margaux. J’ai un faible pour ces deux appellations pour la finesse du Cabernet-Sauvignon, sur les terroirs de graves du Médoc. J’aime les vins fins, dont l’élevage et les arômes gardent un côté dentelé. S’ajoute à ces deux appellations celle de Saint-Estèphe, qui m’a étonnée par sa fraîcheur, sur un millésime très ancien, 1970, du Château Phélan-Ségur. J’ai été séduite par une fraîcheur encore incontestable et une finesse aromatique à en donner des frissons. Ce travail d’orfèvre laisse présager de belles surprises pour les millésimes à venir. En bref, ce millésime 2018 qui se profile semble idéal pour oublier ces jolies appellations dans en cave une bonne décennie. 

Rendez-vous ici pour en savoir plus sur les primeurs : https://www.twil.fr/les-primeurs Twil vous ouvre les portes de ce monde si confidentiel à partir de mi-avril. Rendez-vous sur twil.fr et l’application Twil pour les commander !

Les français et le vin en 2018

Qui est le consommateur de vin en France en 2018 ?
Chaque année, les français s’intéressent davantage au vin. Ils aiment comprendre son appellation, connaître son origine, etc.

Vin et Société, qui représente la filière vin en France, a réalisé une étude dans le but de qualifier le profil et les habitudes du consommateur français :

– Les hommes, ces grands consommateurs

Parmi les 41% de français qui se disent grands consommateurs, 61% sont des hommes. Le vin reste donc une affaire d’hommes… et d’expérience aussi car 65% de ces personnes sont âgées de 50 à 65 ans.

Pour les femmes, la consommation est plus modeste. En effet, parmi les 34% de français se déclarant consommateurs réguliers, 55% sont des femmes qui se voient comme assez peu connaisseuse dans le domaine et se disent moyennement intéressées par le vin. Cependant, la part des « amatrices éclairées » est tout de même passée de 25% en 2011 à 34% aujourd’hui. Une belle progression !

– Des habitudes qui ne changent pas

Comme les années précédentes, les français préfèrent boire le vin à la maison pour accompagner leur repas ou pour partager un moment convivial entre famille/amis. Chez les consommateurs, 90% préfèrent déguster le vin à la maison et côté achat, 77% ont l’habitude d’acheter leurs bouteilles de vin en grande surface, pour un panier moyen de 5 à 10€ par bouteille.

– L’influence du digital sur la consommation

De plus en plus de français achètent leur vin en ligne. En effet, l’achat en ligne est en progression et représente 29% des achats en 2018 contre 10% en 2011 ! Parmi les sites les plus consultés, ceux des producteurs arrivent en tête avec 51% des achats réalisés en ligne, suivi par les cavistes à 38% et les e-commerçant à 35%.

Internet est aussi source d’informations pour ces consommateurs. Aujourd’hui, 28% des français cherchent de l’information directement en ligne avant d’effectuer un achat. (contre 56% parmi leurs entourages et 44% auprès de professionnels). Cette tendance est encore plus notable chez les Millenials (moins de 35 ans) car 35% d’entre eux ont déjà acheté du vin en ligne, dont 25% sur recommandation des réseaux sociaux et 40% possèdent une application dédiée au vin sur leur mobile ou tablette !

Nos conseils et sélection pour réussir votre foire aux vins

Cette année encore, la Foire aux Vin devrait battre des records de chiffre d’affaires pour les magasins de la Grande Distribution et les e-commerçants dès les premiers jours de septembre. Débutée en 1973 à l’initiative de Leclerc sur le parking d’un supermarché de Saint-Pol-de-Léon dans le Finistère, elle perdure encore aujourd’hui pour séduire toujours plus de clients. Découvrez nos conseils pour saisir les meilleures affaires et notre sélection de vins pour que cette édition 2017 soit une réussite.

Avant la Foire aux Vins

Fixez votre budget pour ne pas avoir de mauvaises surprises au moment du passage en caisse.

Munissez-vous des catalogues des différentes enseignes pour établir un 1er tri et cibler clairement vos références favorites. Vous ferez des économies et pourrez augmenter le nombre de bouteilles achetées ou diversifier votre panier avec d’autres références.

Procurez-vous des guides spécialisés pour vous nourrir des connaissances d’experts et piocher dans les bonnes affaires.

Pendant la Foire aux Vins

N’achetez pas des prix mais des bouteilles que vous aurez préalablement sélectionnées. En effet, des promotions importantes signifient souvent stock à écouler et bouteilles de moindre qualité.

Fouillez sur internet et pas seulement dans les enseignes physiques de la Grande Distribution. De nombreux sites participent eux aussi à la Foire aux Vins.

Demandez conseil aux experts ou sommeliers présents sur place pour être guidé et découvrir de nouvelles bouteilles. C’est la période propice aux expérimentations.

Après la Foire aux Vins

Conservez vos bouteilles dans votre cave à vin si vous avez la chance d’en posséder une. Ou faites –en l’acquisition si ce n’est pas le cas pour conserver dans un endroit propice les vins que vous aurez acheté durant le Foire. Débutez ainsi votre cave à l’occasion d’une date symbolique.

Tenez-vous informé de l’actualité vinicole pour préparer au mieux la Foire aux Vins 2018 et développer vos connaissances pour trouver les prochaines bonnes affaires.

En appliquant ces conseils, préparez-vous au mieux pour saisir les bonnes affaires des enseignes proches de chez vous. Faites le tri parmi des centaines de références en vous appuyant sur des sites spécialisés ou des experts présents en magasin qui sauront vous aiguiller suivant ce que vous cherchez. Enfin, si vous vous intéressez aux vins et comptez acheter des bouteilles lors de cette édition 2017, une cave à vin de vieillissement représente le meilleur moyen pour les conserver. L’assurance de déguster toute l’année d’excellents cépages et d’en faire profiter vos proches.

TOP 5 DES COUPS DE CŒUR MA CAVE A VIN POUR LA FOIRE AUX VINS 2017

– Vin de France 2016 Le Paria, Domaine Maurel 8,90€ chez Intercaves.fr
– Côtes-du-Roussillon 2016, Domaine Cazes, 5,95€ chez Leclerc
– Salta 2016, Alamos Torrontée, Bodega Catena Zapata, Argentine, 7,90€ chez Géant Casino
– Minervois 2016, Château Millegrand, 4,30€ chez Carrefour Market

Quels sont les pays les plus dépensiers à l’heure d’acheter une bouteille de vin ?

On se demande souvent quels sont les régions ou les pays qui consacrent en moyenne le plus d’argent à l’achat d’une bouteille de vin. Les français, producteurs de vins mondialement réputés et plus proches géographiquement à l’heure de faire leur choix ? Les italiens, numéros 1 du classement des producteurs mondiaux de vin en volume en 2016 avec 48,8 millions d’hectolitres ? Ou les chinois, nouveaux acteurs du marché vinicole et grands amateurs de vins français ?

Selon une étude réalisée par Movehub, le pays qui apparaît le plus dépensier en moyenne lors de l’achat de bouteilles de vin est la Suisse. Ainsi, les helvètes ont un budget annuel moyen de 593 euros pour 54 pièces, soit 10,99 euros par bouteille. Avec un tel attrait symbolisé par un budget important alloué, une cave à vin de vieillissement serait la solution la plus appropriée pour les conserver.

Après la Suisse positionnée numéro 1 du classement, viennent des îles considérées par de nombreux pays comme des paradis fiscaux et abritant une clientèle aisée. Dans l’ordre, les îles Caïmans, avec un budget annuel de 537,26 euros, les îles Malouines avec 530,23 euros, Aruba, avec 473,31 euros et enfin l’île australienne de Norfolk avec 437,41 euros consacrés à l’achat de bouteilles de vin en moyenne cette année.

Concernant les amateurs français (16e du classement), ils sont un peu moins dépensiers que les suisses avec un budget annuel de 283,40 pour 56 pièces soit un peu plus de 5 euros par bouteille. En bout de classement, les pays les moins dépensiers à l’heure d’acheter une bouteille de vin sont le Népal avec 0,17 euros, le Turkménistan avec 0,12 euros, l’inde avec 0,09 euros et enfin l’Ethiopie avec 0,02 euros par bouteille en moyenne.

Enfin, nous obtenons le prix d’une bouteille de milieu de gamme autour du monde avec le pays le onéreux, les îles Marshall avec 22,17 euros, et le moins cher, le Togo avec 1,52 euros pour une bouteille.

Les changements climatiques impactent la production mondiale de vin

SI les perturbations climatiques sont constatées depuis maintenant de nombreuses années via la multiplication des GES (gaz à effet de serre), son impact sur la production mondiale de vin n’avait pas encore été clairement soulignée.

Cependant, la donne est en train de changer avec la hausse de la température de l’atmosphère terrestre. Ceci, couplé aux périodes plus récurrentes de gel et de sécheresse, chamboulent les cépages et leur qualité. C’est ce qu’a annoncé l’Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV) en estimant la production mondiale à 259 millions d’hectolitres pour cette année, soit un des plus faibles volumes depuis 20 ans.

Parmi les pays les plus touchés par cette saison historiquement terne, l’Argentine a perdu 35% de sa récolte par rapport à 2015 et affiche 8,8 millions d’hectolitres produits cette année. Autre pays d’Amérique du Sud durement touché, le Chili, avec une dégringolade de 21% et une production de 10 millions d’hectolitres en 2016.

Et qu’en est-il de la production française ? La France demeure le 2e pays producteur de vin dans le monde avec 41,9 millions d’hectolitres, toujours selon l’OIV. Une place de second juste derrière l’Italie et ses 48,8 millions d’hectolitres produits cette année.

Pour vous prémunir de toute baisse de la production liée à des conditions météorologiques difficiles dans la région de votre viticulteur favori, optez pour une cave à vin de vieillissement. Vous conserverez ainsi des bouteilles en réserve pour votre plus grand plaisir.

Top 5 des astuces pour choisir son vin

Devant les rayons de son caviste ou en supermarché, il est souvent bien difficile de démêler les appellations, les régions ou encore les millésimes. Dès lors, quelles règles simples peut-on appliquer pour y voir plus clair et découvrir des vins inconnus mais de qualité ? Ma Cave à Vin vous propose des astuces pour partir à la conquête du vin.

1. Faites confiance à un spécialiste

C’est le premier réflexe à avoir. Lorsque l’on ne possède pas la connaissance suffisante pour déterminer soi-même la valeur d’une bouteille, on demande tout simplement à des spécialistes qui sauront vous aiguiller. Vous pouvez ainsi vous rendre chez votre caviste qui vous prodiguera des conseils pertinents au moment de constituer votre cave à vin.

2. Ne pas se réfugier dans les valeurs sûres

C’est un réflexe bien connu des novices en matière de vins, se réfugier dans des domaines largement identifiés. Certes, vous ne risquez pas d’être déçus par un grand cru mais faites preuve d’originalité et explorez des sentiers encore inconnus. Vous pourriez bien y découvrir des bouteilles peu chères qui s’avèreront délicieuses.

3. Attention aux années de mise en bouteille

Attention à ne pas se jeter sur la première bouteille venue sans tenir compte de son millésime. Certaines années sont connues pour être de moins bonne qualité que d’autres, alors renseignez-vous avant d’acheter.

4. Choisir en fonction du type de repas

Pour choisir son vin, il faut avant tout connaître le met avec lequel il sera servi. Ainsi, on privilégiera un rouge puissant pour une viande rouge, un rouge léger pour une viande blanche, ou encore un blanc sec pour un poisson ou une entrée.

5. Lire attentivement les étiquettes

Il est également nécessaire de décrypter les étiquettes des vins que vous souhaitez acquérir. Comme pour tous les autres produits, celles-ci révèlent de précieux indices quant à la qualité de votre futur achat. Ainsi, vous pourrez être rassurés lorsque vous verrez  « mis en bouteille à la propriété », un « R » signifiant mis en bouteille par le récoltant, ou encore le label « AOC ».

Dégustez du vin tout en vous baladant dans Paris avec le Bacchus Bus

Qui n’a pas déjà eu envie de se faire conduire dans Paris tout en profitant d’un verre, surtout après une longue journée de travail ? Assis confortablement, entouré de ses amis dans une ambiance conviviale et en train de déguster une bonne bouteille, voici le programme que vous propose le Bacchus Bus.

Il est vrai que le décorum donne envie. Quoi de mieux que de délocaliser le traditionnel afterwork entre amis dans un bus qui nous conduira aux plus beaux endroits de Paris un verre à la main. Le tout, sur fond musical et naturellement accompagné d’une belle ardoise de produits comprenant des fromages affinés et des charcuteries artisanales. Un pur moment de plaisir.

De passage pour découvrir ou redécouvrir les endroits les plus iconiques de Paris. Confortablement installé, vous pourrez ainsi admirer le Trocadéro, la Madeleine, Notre Dame, la Concorde, l’Arc de Triomphe, l’Opéra et bien évidemment la Tour Eiffel. Une idée originale pour s’affranchir des traditionnels restaurants-péniches et de la foule présente sur les terrasses parisiennes. Avec un rendez-vous donné à deux pas de la Tour Eiffel, ce sera l’occasion parfaite de célébrer un anniversaire, une promotion, une naissance ou tout autre événement.

Avec le Bacchus Bus, vous embarquerez donc à 20h30 pour revenir à 23h30 afin de ne pas louper les derniers métros de Paris. Parmi les vins qui vous seront servis lors de votre balade parisienne, nous retrouvons des Bordeaux, des Montagne-Saint-Emilion, des Minervois, du Chablis ou encore du Champagne. Au total, c’est près de 15 vins différents qui vous seront proposés lors de votre escapade avec des rouges, des blancs, des rosés et du champagne.

Enfin, avec le Bacchus Bus, pas besoin de prendre le volant, vous profitez pleinement de votre soirée, entouré de votre famille ou de vos amis. Une belle occasion de déguster des vins dans un univers unique et complètement insolite

Tout savoir sur la Foire aux Vins !

Foire aux vins

Origine et évolution de la Foire aux Vins

Avant 1972, les grandes surfaces ne commercialisaient qu’une dizaine de références de vin de table, correspondant à l’époque à la consommation du plus grand nombre.
François-Paul Bordas, alors président de la Scarmor (centrale d’achat bretonne d’E. Leclerc) aurait eu l’idée de proposer une offre composée de quelques références de bonne qualité, afin de démocratiser la consommation de grands crus, ou au moins de vins de bonne qualité.
Antoine Polard, chargé de cette difficile mission, se heurte à beaucoup de refus, les maisons de négoce refusant de proposer de grands crus en grande surface pour ne pas casser leur image de luxe. Deux familles du Bordelais tentent néanmoins l’expérience : Moueix et Ginestet.

C’est dans ce contexte qu’est née en novembre 1973 la première foire aux vins.

Grande Foire aux Vins
Publicité de 1973 pour la Foire aux Vins

La résistance des grands châteaux n’a pas tenu longtemps face à l’essor des grandes surfaces qui s’emparent du phénomène et proposent de plus en plus de références de vins, pas seulement pendant les foires mais bientôt tout au long de l’année.

La Foire aux Vins en chiffres

20% du chiffre d’affaires des rayons vins dans les grandes surfaces est réalisé pendant la période de Foires aux Vins
1 français sur 2 déclare acheter du vin à l’occasion de cet évènement
500 millions d’euros: Chiffre d’Affaire que l’on obtient si l’on ajoute les ventes des 16 principaux acteurs de la grande distribution et celles des 8 premiers sites internet.

Comment expliquer un tel engouement ?

Prix très attractifs : les enseignes n’hésitent pas à s’aligner sur leurs concurrents à la dernière minute, quitte à rogner sur leurs marges, d’où un certain « lissage » des prix à la baisse.
– Des soirées inaugurales intéressantes, où l’on peut rencontrer les vignerons et déguster leurs vins.
– Certains magasins appellent en renfort d’anciens sommeliers reconvertis dans la grande distribution, pour conseiller les clients dans leurs choix.
– Une offre variée : Des enseignes comme Carrefour multiplient les références (près de 700) alors que d’autres préfèrent proposer une sélection beaucoup plus réduite. De plus, certaines privilégieront les producteurs régionaux, tout en proposant des références « standard ». Leclerc, fondateur du mouvement, expose 180 références « communes » à tout le territoire  et 250 autres références issues de la région dans laquelle le magasin est situé.

Nos conseils

Depuis la création de l’évènement, les efforts des enseignes ont été concentrées sur les supports de communication, et non sur le conseil, notion pourtant essentielle pour un produit comme le vin, complexe et proposant une pléthore de références.
En effet, même si on voit aujourd’hui quelques sommeliers qui prodiguent des conseils, l’essentiel est dans la communication de masse autour de la manifestation (revues, catalogues spéciaux, etc), noyant le consommateur lambda dans l’information.

Ma Cave à Vin vous donne donc quelques tuyaux pour optimiser votre temps et faire le meilleur choix :
– N’achetez pas juste pour remplir votre cave : identifiez vos besoins (présents et futurs) et fixez-vous un budget à ne pas dépasser.
Assistez aux manifestations et soirées inaugurales : le meilleur moyen de trouver son bonheur, c’est de goûter !
Multiplier les sources d’approvisionnement : vous bénéficiez de meilleurs prix et d’un choix plus large en grande surface, mais vous aurez plus de précisions et de conseils auprès d’un caviste physique ou en ligne.
– Privilégiez les conseils des guides spécialisés, car les vins y sont testés par des experts. N’hésitez pas non plus à poser des questions si un sommelier est présent au rayon vins de votre grande surface.

Les dates à retenir pour 2015

A partir du 22 août pour la première ouverture et jusqu’à fin octobre pour l’emblématique Leclerc, prenez note de toutes les dates des foires aux vins dans les différentes enseignes, en cliquant ici.

Comme chaque année depuis 2010, Ma Cave à Vin décide de jouer le jeu et organise sa Foire aux Caves à Vins du 8 septembre au 5 octobre en proposant des offres spéciales, des bons plans et des cadeaux !

Comment bien conserver vos achats ?

Après l’achat de vos vins se posera la question de leur conservation.
Les principaux critères à satisfaire pour une conservation optimale sont les suivants :
-Une température fixe comprise entre 10 et14°C
-Une hygrométrie comprise entre 55 et 85%
-Absence de luminosité
-Absence de vibration
-Air sain

Peu importe le nombre de bouteilles que vous possédez, il existe des solutions pour vieillir, conserver, et servir vos vins dans des conditions optimales.

Pour vieillir des vins de garde ou les vins jeunes, privilégiez les caves à vin de vieillissement, parfaites pour les amener à maturation après 5, 10 ans, ou plus.
Si votre consommation est courante et vos vins prêts à boire, optez pour une cave à vin de service. Ces modèles vous permettront de mettre à température de dégustation vos vins blancs (8-10°C), rouges (14-16°C) et vos Champagne (6-10°C).
Enfin, vous pouvez vous orienter vers une cave à vin multi-usages qui permet à la fois de conserver les vins parvenus à maturité, et de les chambrer.
Ma cave à Vin vous propose également de nombreuses solutions de rangements de bouteilles pour toutes les capacités et tous les budgets, ainsi que des climatiseurs pour caves.

Quel est le vin préféré des français ? Le verdict vient de tomber !

fotolia_2 - Croppée

Selon un sondage CSA pour Direct Matin, les Français préfèrent le vin rouge au rosé et au blanc. En effet, à la question « Quelle sorte de vins préférez-vous? », les personnes interrogées répondent:

Image direct matin - Copie

Comment expliquer ce résultat ?

Après analyse, on constate qu’il existe en France beaucoup plus de cépages rouges que de blancs. Une offre importante donc, qui en fait le vin de table par excellence.
Cette tendance se confirme chez les professionnels : 98% des restaurateurs intègrent par exemple dans leur carte une référence de vin rouge, alors que ce chiffre tombe à 89% pour les blancs.

En affinant l’étude, on remarque que les préférences des français pour tel ou tel type de vin varient selon l’âge et le sexe de la personne, mais aussi en fonction de sa catégorie socioprofessionnelle et de sa région.

Détail Sondage Sexe

Tout d’abord, ce sont les hommes qui préfèrent les vins rouges, puisque près de la moitié d’entre eux le citent en premier. Cette tendance s’explique par le fait qu’il propose tanins et arômes de bois, ce qui en fait un vin souvent plus fort et racé, qui plaît davantage à la gente masculine. Ainsi, seulement 28% des femmes font du vin rouge leur préféré, résultats très proches de ceux du rosé et du blanc.

Détail Sondage Age

Par ailleurs, l’âge influe encore davantage sur les préférences des français. En effet, les populations les plus jeunes (18-25 ans) boivent moins de vins en général (64%) et s’orientent vers des blancs et rosés. La tendance s’inverse à partir de 25 ans et jusqu’à 65, puisque le vin rouge réalise dans cette tranche d’âge les meilleurs scores. Mais la préférence pour le vin rouge atteint son apogée chez les séniors, puisqu’il est cité à 53%, contre 18% pour le rosé et 21% pour le blanc.
Ce clivage provient notamment du fait que le vin rouge est souvent plus difficile à apprécier, car plus complexe. Il demande donc plus d’expérience et une certaine expertise.

Détail Sondage CSP

Une question d’âge donc, mais qui peut aussi être lié à l’appartenance à une catégorie socioprofessionnelle.
On remarque en effet que les cadres (48%) et les professions intermédiaires (41%) s’orientent vers le vin rouge, quand ce score tombe à 27% pour les employés. Le vin rouge est davantage consommé dans les dîners, attirant donc les plus aisés. Deuxième élu, le rosé, moins cher et plus facile à boire, est cité autant que le rouge chez les employés et les ouvriers.

Détail-Sondage-Régions-final

Enfin, le critère géographique est également déterminant quant aux préférences des français. Ainsi, le rouge obtient les meilleurs scores en Rhône-Alpes (48%) et en Bourgogne (41%), qui sont des terres  ou le vin rouge est mis à l’honneur (Parmi les 10 vins les plus chers au monde, 5 sont des vins rouges de Bourgogne). Le rosé domine en PACA (36%) alors que le vin blanc s’impose en Alsace (30%).

Que les français se rassurent : quelque soit leurs préférences, tous les types de vins vieillissent et se conservent à la même température, 12°C.
L’absence de vibrations, une obscurité totale, et des conditions d’hygrométrie optimales sont les autres facteurs clés d’une conservation et d’un vieillissement idéal. L’aménagement d’une cave à vin naturelle ou l’acquisition d’une cave à vin de vieillissement sont deux solutions efficaces pour stocker vos vins rouges, rosés ou blancs.

Pour ce qui est de du service en revanche, les goûts des français en matière de vins influeront sur le type de cave qu’ils pourront choisir. En effet, les différents types de vins ne se dégustent pas tous à la même température. Alors que les rosés et les blancs se servent entre 6°C et 12°C, les vins rouges se dégustent entre 14°C (Vins rouges les plus doux, type Bourgogne) et 18°C (Vins rouges plus racés, type Bordeaux).
Ainsi, les amateurs d’un seul type de vin pourront s’orienter vers une cave à vin de service mono-température, tandis que les personnes ayant une plus large palette de goûts préfèreront une cave à vin multi-températures, qui leur permettra de mettre à température de service tous les vins, pour s’assurer un plaisir maximum lors de la dégustation.

Enfin, les plus épicuriens choisiront…de ne pas choisir, et s’orienteront vers une cave à vin multi-usages, qui donne la possibilité de faire vieillir les vins sur le long terme, tout en préparant au service les bouteilles prêtes à être consommées.