Les règles de conservation des vins

Essentiel pour tout amateur de vin qui possède de nombreuses bouteilles, conserver son vin est une pratique qui nécessite certaines précautions. Le vieillissement des vins est une opération délicate et rien ne doit être laissé au hasard. 5 paramètres sont alors à prendre en compte : la température, l’hygrométrie, l’absence de vibration, l’aération et l’obscurité.

Température

Afin de conserver toutes les qualités organoleptiques des vins et de leur assurer une évolution optimale, une température stable comprise entre 10° et 14°C est indispensable.

En deçà, le froid risque de casser la structure du vin et ralentira son vieillissement. Au-delà, l’évolution du vin sera accélérée et celui-ci ne pourra pas forcément atteindre son apogée. La détérioration du vin sera d’autant plus rapide que la température est élevée.

température

Hygrométrie

Le bouchon joue un rôle déterminant dans la conservation d’un vin, à condition d’être suffisamment humide. Pour cela, l’hygrométrie de la cave doit être supérieure à 50%.

A l’inverse, au-delà de 85%, l’humidité risque de provoquer un décollement ou une décoloration des étiquettes et favorisera également le développement de moisissures.

L’hygrométrie ne sera pas forcément constante dans votre cave à vin. En effet, celle-ci peut fluctuer en fonction de la production de froid de la cave (à la baisse quand la cave descend en température, à la hausse quand la cave stoppe la production de froid). Cela ne pose aucun problème pour les vins, puisque l’essentiel est que les bouchons soient suffisamment humides sur la durée.

Absence de vibration

Les secousses et les vibrations ont pour effet de remettre en suspension les dépôts qui ont pu se former pendant le vieillissement du vin et elles peuvent également activer certaines bactéries néfastes au vin, ou encore dissoudre les tanins.

Des vibrations trop importantes perturbent le lent processus de vieillissement en cassant les molécules délicates de certains composés chimiques.

Dans le cas de vins stockés dans une cave ou pièce dédiée, un appareil ou une machinerie située à côté, ou encore une ligne de métro passant à proximité peuvent occasionner des vibrations importantes et régulières pouvant détériorer les vins sur le long terme.

Dans le cas d’une armoire à vin réfrigérée, le compresseur, qui produit le froid dans la quasi-totalité des modèles, émet forcément des vibrations. Celles-ci sont stoppées par des silent-block, petites pièces en caoutchouc placées entre la cave et le compresseur pour absorber les vibrations de ce dernier.

Aération et absence d’odeur

Une bonne conservation nécessite une atmosphère saine et une bonne circulation de l’air évitant les odeurs et la formation de moisissures qui peuvent détériorer les bouchons et les étiquettes.

De plus, même si le bouchon entraîne un échange d’air infime entre l’extérieur et le contenu de la bouteille, une atmosphère malsaine (fumée, gaz d’échappement, fortes odeurs de cuisine) finirait par affecter le vin. Notons enfin qu’une bonne aération permet une meilleure homogénéité de la température.
Pour garantir la pureté de l’air et assurer une bonne circulation, beaucoup de modèles de caves à vin, en particulier les caves de vieillissement, sont équipés d’un filtre à charbon. Tout comme dans une hotte aspirante de cuisine, le charbon actif placé dans ce filtre capte et retient certaines molécules responsables du développement d’odeurs et de moisissures dans la cave.

Il faut cependant rester conscient que l’air qui entre dans la cave lors de l’ouverture de la porte ne passe pas par le filtre et que ce filtre ne permettra pas de neutraliser d’éventuelles molécules ou bactéries présentes sur vos bouteilles lors de la mise en cave.

Pour cette raison, nous recommandons de nettoyer intégralement l’intérieur de la cave à vin tous les ans, à l’aide d’un produit de lavage doux type savon de Marseille.

filtre à charbon

Obscurité parfaite

Tout comme l’air, la lumière est susceptible de détériorer les vins. L’obscurité est donc nécessaire pour la conservation sur le long terme. C’est l’une des raisons pour lesquelles les bouteilles de vin sont très souvent teintées.

Cependant, il faut distinguer la lumière directe, comportant beaucoup d’UV et la lumière indirecte, pas ou peu chargée en UV. Les rayons UV causent une oxydation des vins irrémédiable et très rapide.

Pour cette raison, nous vous déconseillons vivement de placer une cave à vin équipée d’une porte vitrée, face à une ouverture pouvant permettre un rayonnement direct du soleil sur la porte.

Pour la conservation sur le long terme, nous recommandons en priorité les caves à vin équipées d’une porte pleine qui garantissent une obscurité totale.
Pour le service et la conservation de court terme (< 5 ans), il n’est pas nécessaire de se préoccuper de la lumière puisque celle-ci n’affecte les vins qu’à long terme. Les caves à vin à porte vitrée sont donc tout à fait adaptées.

Range-bouteilles : comment bien choisir ?

Incontournables pour tous les amateurs de vin, les range-bouteilles sont devenus des accessoires indispensables pour stocker votre vin. Aujourd’hui, de nombreux modèles de range-bouteilles, tous plus différents les uns des autres, sont disponibles pour vous permettre de trouver la perle rare qui s’installera chez vous.

Que ce soit pour une consommation courante ou pour du vieillissement, pour entreposer des bouteilles de taille standard ou bien des mathusalems, pour la capacité de stockage ou encore tout simplement pour apporter une touche de design, les range-bouteilles s’adapteront à vos moindres désirs.

Rangement de bouteilles

Une offre diversifiée

Il est très facile de trouver un rangement en fonction de vos envies ou de votre budget. Avec une offre plus diversifiée, il vous est maintenant possible de trouver un modèle adapté à votre intérieur et votre besoin en stockage.

Point important à ne pas négliger, le vin n’aime pas les écarts de température ! Il s’agira alors d’éloigner votre rangement des sources de chaleur. Un endroit ombré et frais fera parfaitement l’affaire. Privilégiez également les range-bouteilles qui proposent un rangement à l’unité afin d’éviter que le vin se superpose. Celui-ci se retrouvera alors plus facile d’accès et vous diminuerez le risque de casse.

Et le charme dans tout ça ?

Si vous recherchez une touche esthétique, sachez que cet aspect est dorénavant très considéré avec des rangements beaucoup moins vieillots et archaïques. Il ne s’agira plus seulement de ranger vos bouteilles mais aussi d’apporter un élément de décoration à votre pièce avec un design original et minimaliste. Beaucoup de possibilités vont s’ouvrir à vous : rangement en bois, plastique, métal, polystyrène. À vous de choisir en fonction de vos goûts et du style de l’endroit où vous souhaitez l’entreposer.

Notre sélection

Découvrez dès à présent notre sélection de range-bouteilles :

 

Visiorack ACI-VIS212 : Range-bouteille mural pour 24 bouteilles

Rangement de bouteilles

Cette solution murale innovante vous permet d’entreposer 24 bouteilles traditionnelles dans une cave naturelle ou à l’intérieur de votre maison. L’avantage de ce système est de vous permettre de ranger et classer efficacement vos bouteilles. Les étiquettes sont toujours visibles et l’alignement est parfait.

 

Sobrio ACI-SBR111 : Range bouteille mural en plexiglas transparent pour 38 bouteilles

Rangement de bouteilles

Sa forme élégante en fait le support de bouteilles parfait pour les particuliers et les professionnels qui souhaitent exposer et mettre en valeur leurs bouteilles de manière originale.

 

It’s Stone ACI-ITS230 : Présentoir à bouteilles en bois et en pierre

Rangement de bouteilles

 

Ses formes sinueuses lui donnent une élégance et un design moderne, et les éclairages LED donnent encore plus de cachet au produit.
Grâce à la combinaison pierre et LED, et à la finesse de ses courbes, ce modèle est idéal pour la décoration d’un salon, mais aussi pour un restaurant, une cave à vin ou œnothèque.

 

 

Chain My Wine ACI-CMW100 : Support mural de 6 bouteilles

Rangement de bouteilles

Le système est très simple : sur deux potences métalliques fixées contre le mur, il suffit d’ajouter le type et le nombre de paniers souhaités. Ce système très modulable vous permettra d’agencer vos bouteilles selon vos envies et selon le type de bouteilles dont vous disposez. Les paniers sont compatibles pour les bouteilles de petite taille ou de taille standard. Vous pouvez ajouter le nombre de paniers que vous souhaitez.

Pensez à rafraîchir votre rosé cet été

Le soleil brille et les températures sont en hausse, ça y est les beaux jours sont arrivés ! Vin phare de l’été, le rosé doit se déguster frais ! Néanmoins, avec ces chaleurs, une grande question se pose : comment garder le rosé frais ?comment garder son rosé frais?

Voici les différentes solutions qui s’offrent à vous :

  • Un seau d’eau glacée

Plongez votre bouteille de rosé dans un seau d’eau glacée et ajoutez à celui-ci une poignée de gros sel. Voici la solution miracle pour rafraîchir votre bouteille en 3 minutes seulement ! En effet, le fait d’être plongée entièrement dans la glace permettrait de faire baisser la température de la bouteille beaucoup plus rapidement. Et quant au sel, il empêcherait l’eau de congeler, ce qui permet de la refroidir davantage.

  • Le rafraîchisseur avec bec verseur et tiges réfrigérantes

Le bec verseur à tige réfrigérante est le produit idéal pour maintenir votre rosé frais en évitant l’encombrement d’un seau à glaçons ! En effet, sa tige réfrigérante en acier inoxydable permet de maintenir votre vin à température de dégustation jusqu’à 1h.

Le petit + : le bec verseur et son capuchon se referment d’eux-mêmes après le service, préservant ainsi tous les arômes du vin !bec verseur à tige réfrigérante

  • Linge ou feuilles d’essuie-tout mouillés

Autre astuce pour rafraîchir rapidement votre bouteille, c’est de l’entourer de linge ou de feuilles d’essuie-tout, et passez la sous l’eau froid. Égouttez-la et placez-la dans votre réfrigérateur environ 15 minutes. A la sortie, votre bouteille sera bien plus fraîche.

Nos conseils pour servir ses vins à bonne température en été

Les beaux jours sont arrivés. Les repas en terrasse et les barbecues entre amis sont de retour et l’envie de boire du vin frais se fait également sentir. Néanmoins, ce qui va de pair avec l’été c’est la chaleur ! Or celle-ci est l’ennemie du vin.

Il devient alors compliqué de servir un vin frais pendant la période estivale parce qu’il faut savoir à quel moment le sortir et à quelle température le servir.

vin blanc et vin rouge

Pour vous aider au mieux à servir votre vin à bonne température cet été, suivez nos conseils pratiques !

Les températures de service

Tous les vins ne se dégustent pas à la même température de service, celle-ci dépend du type de vin consommé, de son origine mais également de son âge.

Si vous doutez de la température de service de votre vin, voici un pense-bête pour connaître les températures idéales de dégustation.

Vins blancs

  • Entre 9 et 11° pour les vins blancs secs
  • Entre 11 et 14° pour les vins blancs gras
  • Entre 10 et 13°C pour les vins blancs moelleux et liquoreux

Vins rouges

Afin de pouvoir profiter de tout son bouquet, la température de service de votre vin rouge ne doit jamais être inférieure à 13°C.

Il existe quelques  variantes en fonction des régions viticoles :

  • Entre 13-14°C pour les vins peu tanniques comme les Beaujolais
  • Entre 15-16°C pour les vins de structure moyenne comme les vins de région de Bourgogne, du Rhône et de la Loire
  • Entre 19-20°C pour les vins exceptionnels et évolués

Vins rosés

  • Entre 9-10°C pour les rosés légers
  • Entre 11-12°C pour les rosés classiques
  • Entre 13° et 14°C pour les Clarets de Bordeaux, les rosés de Ricey ainsi que les Bourgogne rosés

Le Champagne

Au même titre qu’un vin blanc, rosé ou rouge, la température de service du Champagne varie selon la sa finesse et son caractère !

  • Entre 7°-9°C pour le champagne dit d’apéritif avec des tons acidulés
  • Entre 11 et 12°C pour les beaux Champagnes rosés
  • Entre 12 et 14°C pour les grands vins de Champagne : les cuvées prestigieuses et les millésimés seront servis au même titre qu’un vin blanc liquoreux

Servir le vin rouge

Il convient d’attendre le dernier moment pour sortir la bouteille de sa cave. Mais, vous le savez certainement un vin rouge doit s’aérer environ 30 minutes avant d’être dégusté pour libérer les tanins.

Si votre cave le permet, le mieux serait de déboucher la bouteille et de la laisser à cet endroit jusqu’au moment du repas. Mais si vous possédez une cave à vin électrique, mettez votre vin dans un endroit plus frais, comme le garage. Ainsi le vin peut s’aérer sans souffrir de la chaleur…

Placer le vin rouge au réfrigérateur

Si vous ne possédez pas de « pièce fraîche » dans votre maison/appartement, vous avez la possibilité de placer votre vin rouge au réfrigérateur pendant environ 40 minutes pour le refroidir. Vous pourrez ensuite l’aérer tranquillement pendant 20 à 30 minutes pour qu’il arrive à température ambiante.

Attention pour cette technique, pensez à bien vous y prendre environ 1 h avant la dégustation.

Servir les vins blancs et rosésvin blanc

Le seau à glace est certainement la meilleure solution pour garder votre vin frais avant et pendant le repas. Néanmoins, pensez à placer votre bouteille au moins 30 minutes avant la dégustation pour qu’elle ait le temps de se rafraîchir.

Si vous partez en pique-nique, vous pouvez également mettre une « housse réfrigérante » sur votre bouteille. Il suffit de placer la housse une quinzaine de minutes dans le réfrigérateur et de l’enfiler sur votre bouteille pour qu’elle rafraîchisse !

En prenant ces petites précautions ou en investissant dans une bonne cave à vin, vous pourrez profiter de vos meilleures bouteilles pendant la période estivale !

Comment aménager une cave à vin naturelle

Construire sa propre cave à vin est un excellent moyen de disposer d’un endroit où stocker ses grands crus. Cela permet d’avoir toujours à disposition des bouteilles à offrir à ses convives.

Cependant, la construction d’une cave à vin naturelle exige de respecter certaines règles afin de pouvoir conserver au mieux chaque vin.

Découvrez nos conseils pour vous aider à aménager votre cave à vin naturelle.

  1. Connaître les règles de construction

Que ce soit dans votre garage ou dans un endroit isolé, il faut savoir que la construction d’une cave à vin exige de respecter quelques règles de base :

  • Choisir un endroit protégé de toute vibration et de toute odeur. En effet, les secousses et les vibrations ont pour effet de remettre en suspension les dépôts qui ont pu se former pendant le vieillissement du vin et elles peuvent également activer certaines bactéries néfastes au vin, ou encore dissoudre les tannins.
  • Opter pour un endroit obscur car tout comme l’air, la lumière favorise l’oxydation et est donc susceptible de détériorer le vin
  • Choisir une pièce avec un taux d’humidité correct, c’est-à-dire compris entre 50% et 80%. Au-delà, l’humidité risque de provoquer un décollement ou une décoloration des étiquettes et favorisera le développement des moisissures.
  • Veiller à instaurer une température ambiante constante comprise entre 11° et 14°C. En deçà, le froid risque de casser la structure du vin et ralentira son vieillissement et au-delà, l’évolution du vin sera accélérée et celui-ci ne pourra pas forcément atteindre son apogée.

  1. Choisir son espace idéal

Afin de respecter les règles de base citées ci-dessus, la construction d’une cave à vin en sous-sol nous semble idéal car l’endroit est un espace creusé et aura donc toutes les chances de conserver vos vins dans les meilleures conditions.  Sinon, vous pouvez également opter pour le garage ou ajouter éventuellement une annexe à votre maison.

  1. Favoriser un isolement adapté

Une fois que vous avez choisi le lieu, il faut l’isoler pour éviter l’humidité. Pour cela, vous pouvez soit utiliser des planchers en bois pour recouvrir vos murs ou utiliser une peinture anti-moisissure adaptée pour maintenir un environnement favorable à la conservation de vos vins.

  • Attention, il faut évitez les murs en béton car ils favorisent l’installation d’humidité dans la pièce !

De plus, nous vous conseillons d’opter également pour un climatiseur car il permet de recréer les conditions idéales d’hygrométrie et de température pour le vieillissement et la conservation de vos vins.

Enfin, sachez qu’un thermomètre et un hygromètre vous seront indispensables pour vérifier au quotidien la température ambiante dans votre cave à vin.

  1. Opter pour un revêtement insensible à l’humidité

Pour le sol, pensez à utiliser un revêtement imperméable et solide. Privilégiez plutôt des revêtements en pierres naturelles, en marbre ou encore en céramique car ils limiteront le risque d’humidité dans votre cave à vin.

  1. Organiser un rangement optimal

Afin de conserver vos vins en bon état, il est nécessaire de ranger vos bouteilles sur des supports muraux, dans des meubles et casiers individuels ou dans des caisses en bois, en position horizontale et couchée.

Pensez à laisser de petits intervalles entre chaque bouteille et pour une meilleure organisation, mettez les bouteilles à consommer rapidement à l’entrée, tandis que les crus qui méritent encore de vieillir seront rangés au fond de votre cave.

Comment stocker son vin ?

photo cave a vin

Quelle que soit la période de l’année, stocker de la manière la plus appropriée vos bouteilles devrait être une priorité. Dans votre cuisine grâce à une cave à vin encastrable ou au sous-sol dans une cave à vin de vieillissement, les choix sont multiples à l’heure d’entreposer vos précieux cépages. Que ce soit pour conserver durant plusieurs jours ou semaines ou bien pour du plus long terme durant des années, certaines règles sont à respecter pour ne pas altérer le goût de vos vins (luminosité, température, humidité, position, vibrations, …). Découvrez quels sont les conseils les plus importants avec Ma Cave à Vin.

Evitez la lumière

chai

Conseil n°1 pour le stockage et la conservation de vos bouteilles de vin, fuyez la lumière ! Ennemi de votre cépage et surtout des blancs, la lumière et ses ultraviolets accélèrent le vieillissement du vin et son oxydation. Le fait de disposer d’une cave à vin chez vous préservera vos bouteilles de la lumière et vous permettra de profiter de tous leurs arômes une fois débouchée.

Et la chaleur

soleil

Paramètre connexe à l’intensité lumineuse de votre pièce, une chaleur trop importante est également à proscrire lors de la conservation de votre vin. Ainsi, plus le thermomètre montera, plus votre bouteille évoluera rapidement. Evitez également les variations thermiques régulières à même de détériorer votre vin. Préférez donc une température de conservation autour de 13°C pour un vieillissement optimal.

Préférez l’humidité

vigne

A l’inverse de la luminosité, l’humidité dans votre cave à vin sera votre meilleur allié. Amie du vin, elle favorisera un bon vieillissement de vos bouteilles. Evitez que votre bouchon ne dessèche par manque d’humidité et ne laisse s’évaporer votre vin. Conservez et stockez votre précieux cépage et laissez seulement les étiquettes se détériorer avec l’action de l’humidité. On préconisait généralement un taux d’humidité autour de 75% pour une efficacité maximale.

Position des bouteilles

bouteille vin

En plus de l’atmosphère ambiante de stockage de vos vins, leur position est également un élément important à prendre en compte. Debout, votre cépage ne sera plus en contact avec le bouchon et celui va dessécher. Allongée et le bouchon sera constamment humide en étant mouillé par votre vin. Notre conseil : allongez vos bouteilles dans votre cave à vin sous peine de perdre la richesse de leurs arômes, ce serait dommage.

Evitez les vibrations

vignes

En plus de l’humidité, le vin aime la tranquillité. Vous remarquez généralement la présence d’un revêtement au sol dans les caves à vin de prestige. La raison : éviter les vibrations environnantes pour maximiser la qualité de conservation du vin. En effet, le mouvement et les tremblements ressentis par vos bouteilles participent à leur altération et la perte des arômes. Evitez-donc cela en laissant vos bouteilles dans un repos total et en pleine obscurité.

Avec ces 5 conseils, faites le maximum pour conserver votre vin dans des conditions idéales. Privilégiez un stockage en pleine obscurité, sans vibrations, avec un taux d’humidité autour de 75% et une température de 13°C. Vos vins les plus précieux vous remercieront.

Nos conseils et sélection pour réussir votre foire aux vins

Cette année encore, la Foire aux Vin devrait battre des records de chiffre d’affaires pour les magasins de la Grande Distribution et les e-commerçants dès les premiers jours de septembre. Débutée en 1973 à l’initiative de Leclerc sur le parking d’un supermarché de Saint-Pol-de-Léon dans le Finistère, elle perdure encore aujourd’hui pour séduire toujours plus de clients. Découvrez nos conseils pour saisir les meilleures affaires et notre sélection de vins pour que cette édition 2017 soit une réussite.

Avant la Foire aux Vins

Fixez votre budget pour ne pas avoir de mauvaises surprises au moment du passage en caisse.

Munissez-vous des catalogues des différentes enseignes pour établir un 1er tri et cibler clairement vos références favorites. Vous ferez des économies et pourrez augmenter le nombre de bouteilles achetées ou diversifier votre panier avec d’autres références.

Procurez-vous des guides spécialisés pour vous nourrir des connaissances d’experts et piocher dans les bonnes affaires.

Pendant la Foire aux Vins

N’achetez pas des prix mais des bouteilles que vous aurez préalablement sélectionnées. En effet, des promotions importantes signifient souvent stock à écouler et bouteilles de moindre qualité.

Fouillez sur internet et pas seulement dans les enseignes physiques de la Grande Distribution. De nombreux sites participent eux aussi à la Foire aux Vins.

Demandez conseil aux experts ou sommeliers présents sur place pour être guidé et découvrir de nouvelles bouteilles. C’est la période propice aux expérimentations.

Après la Foire aux Vins

Conservez vos bouteilles dans votre cave à vin si vous avez la chance d’en posséder une. Ou faites –en l’acquisition si ce n’est pas le cas pour conserver dans un endroit propice les vins que vous aurez acheté durant le Foire. Débutez ainsi votre cave à l’occasion d’une date symbolique.

Tenez-vous informé de l’actualité vinicole pour préparer au mieux la Foire aux Vins 2018 et développer vos connaissances pour trouver les prochaines bonnes affaires.

En appliquant ces conseils, préparez-vous au mieux pour saisir les bonnes affaires des enseignes proches de chez vous. Faites le tri parmi des centaines de références en vous appuyant sur des sites spécialisés ou des experts présents en magasin qui sauront vous aiguiller suivant ce que vous cherchez. Enfin, si vous vous intéressez aux vins et comptez acheter des bouteilles lors de cette édition 2017, une cave à vin de vieillissement représente le meilleur moyen pour les conserver. L’assurance de déguster toute l’année d’excellents cépages et d’en faire profiter vos proches.

TOP 5 DES COUPS DE CŒUR MA CAVE A VIN POUR LA FOIRE AUX VINS 2017

– Vin de France 2016 Le Paria, Domaine Maurel 8,90€ chez Intercaves.fr
– Côtes-du-Roussillon 2016, Domaine Cazes, 5,95€ chez Leclerc
– Salta 2016, Alamos Torrontée, Bodega Catena Zapata, Argentine, 7,90€ chez Géant Casino
– Minervois 2016, Château Millegrand, 4,30€ chez Carrefour Market

L’entretien de la cave à vin

 

La question que vous vous posez tous : est-ce qu’une cave à vin a besoin d’entretien ? La réponse est oui !

Mais pas de panique, son nettoyage très simple vous permettra d’augmenter sa durée de vie et d’améliorer son fonctionnement. Et entre nous,  prendre soin de celle qui protège et bonifie vos vins, ça vaut bien un peu d’huile de coude !

L’entretien régulier :

Que ce soit une cave de service, de vieillissement ou multi-usages, nous vous conseillons un entretien hebdomadaire en dépoussiérant l’extérieur de votre cave à vin à l’aide d’un chiffon humidifié à l’eau. N’utilisez pas de produits abrasifs ou dont l’odeur risquerait d’altérer le vin.

L’entretien annuel :

Tous les ans, il est préférable de faire un nettoyage complet de votre cave à vin.

Une fois votre armoire à vin débranchée, commencez par la vider en retirant l’intégralité de son contenu : bouteilles de vin, clayettes, thermomètres, hygromètres, porte-étiquettes, etc.

Cave à vin

Ensuite, appliquez, à l’aide d’une éponge, un mélange d’eau et de savon neutre à l’intérieur comme à l’extérieur. Rincez à l’eau claire tiède. Pensez après nettoyage à bien sécher les portes et leurs joints afin de maintenir une étanchéité optimum.

N’oubliez pas de nettoyer la grille d’aération (appelée aussi condenseur) et de la sécher avec un linge sec.

Enfin, si votre cave à vin fonctionne avec un filtre à charbon, il est nécessaire de le changer. En effet, le filtre à charbon sert à garantir la pureté de l’air dans votre armoire à vin : il retient les mauvaises odeurs afin d’éviter que votre vin ne s’en imprègne.

Dernier conseil, pour éviter à votre vin de subir des changements thermiques trop important, nous vous recommandons de faire ce nettoyage en hiver et de couper le chauffage de la pièce.

Vous pouvez ensuite replacer vos bouteilles de vin dans votre cave en veillant à respecter la place de chaque vin en fonction de la température.

Avec ces quelques gestes simples et un peu de votre temps, votre cave à vin sera en pleine forme et les trésors qu’elle renferme seront conservés dans des conditions optimales. Et comme après l’effort vient le réconfort, cela vous fera une raison de plus d’ouvrir une bonne bouteille !

Top 5 des conseils pour conserver votre vin

Si vous vous lancez dans la constitution d’une cave à vin, vous vous êtes déjà demandé comment optimiser la conservation de vos bouteilles. Avec Ma Cave à Vin, nous vous proposons de nombreuses solutions pour les conserver de la meilleure des manières. Un choix rendu possible avec des produits de grande qualité comme nos caves à vin vieillissement ou celles de service.

Malgré tout, si vous décidez de créer votre propre cave à vin, de nombreux paramètres sont à prendre en compte et les interrogations multiples : quelle température, quel degré d’humidité, quel environnement, quelle position pour les bouteilles, quel revêtement pour le sol, quelle aération ou encore quelle luminosité ? Autant de questions auxquelles il convient d’apporter une réponse pour préserver ses bouteilles et optimiser la conservation de son vin.

1. Maintenez vos bouteilles couchées

Maintenir ses bouteilles couchées permet au vin d’être toujours en contact avec le bouchon en liège. Ainsi, il ne dessèche pas et conserve son élasticité. Il sera dès lors plus étanche (s’adaptera à la largeur du goulot) et moins vulnérable à l’air ambiant, évitant ainsi son oxydation prématurée.

2. Maintenez une température stable à 12°C

La température idéale pour conserver votre vin se situe autour de 12°C. Trop froid, le vin risquerait de se cristalliser, trop chaud et cela accélérerait son vieillissement. Mais surtout, il est fondamental de ne pas infliger à votre vin des variations de températures. La stabilité étant votre meilleur allié.

3. Conservez un degré d’humidité entre 70 et 80%

A l’instar des conseils délivrés concernant la position de vos bouteilles pour conserver l’efficacité de vos bouchons, le taux d’humidité est lui aussi très important. Celle-ci, présente dans votre pièce, permettra une bonne étanchéité de votre bouchon en liège et préservera vos bouteilles. Une cave à vin trop humide décollera les étiquettes ou développera des moisissures néfastes pour le vin.

4. N’exposez pas vos bouteilles à la lumière

Enfin, vous devrez veiller à l’obscurité de votre cave à vin pour éviter les ultraviolets, responsables de son vieillissement accéléré et de son oxydation.

Quelle est la durée de conservation des vins français ?

cave à vin vieillissement

Le vieillissement des vins

Combien de temps puis-je garder mes vins ? Comment puis-je savoir si mes vins peuvent être conservés longtemps ou s’ils sont prêts pour la dégustation ? Vous vous êtes certainement posé ces questions. Il est dit que plus un vin est vieux, meilleur il est ! Serez-vous surpris de savoir que cette affirmation est fausse ? Les vins sont différents et chacun a son « espérance de vie». Le temps transforme leur arôme, le goût de raisin peut disparaître si vous le gardez trop longtemps et vous ne pourrez plus faire la différence entre un Bordeaux et un Bourgogne. Tout amateur de vin veut éviter un tel  dénouement ! Dans cet article, Ma cave à vin vous présente une étude sur la conservation du vin et vous donne quelques indications concernant la durée de conservation des vins de différentes régions de la France.

Notre liste commence avec les vins d’Alsace qui n’ont pas besoin de nombreuses années pour révéler leurs qualités. Ces vins peuvent être dégustés jeunes (après 1 à 4 ans de conservation), mais les Grands Crus, comme le Riesling et le Gewürztraminer peuvent être gardés plus longtemps, jusqu’à 10-15 ans.

Les vin de Bordeaux sont parmi les plus connus des vins français, ils sont des vins riches, ils ont du style et quelques informations sur leur garde sont toujours bienvenues. Pour les Bordeaux rouges et Bordeaux Rouges Supérieurs la durée de conservation est de 1 à 3 ans, mais il y a aussi des types qui peuvent se conserver plus longtemps. Le Médoc, le Pomerol et le Saint-Emilion, par exemple peuvent être gardés jusqu’à 15 ans, quand la conservation des Grands Crus peut être portée jusqu’à 30, voire 50 ans. A l’inverse les Bordeaux blancs doivent être dégustés sous deux ans de la récolte pour profiter de leur goût fruité. Il existe bien sûr des exceptions, certains blancs secs arrivent à 10 ans de conservation.

Sur la liste des vins spéciaux nous pouvons inclure les vins de Bourgogne qui peuvent nous transporter en un voyage aromatique complexe s’ils sont bien conservés. Le temps de garde des Bourgognes rouges est d’au moins 6 ans et ne doit pas dépasser 8 ans. Seul le Côte de Nuits peut atteindre 15 ans, et les grands crus de la Côte d´Or résistent jusqu’à 20 ans. Les Bourgognes blancs sont plus sensibles que les rouges, c’est pour cela qu’ils doivent être dégustés dans leur jeunesse, après 2 ans de garde. Font exception les blancs comme le Chablis, le Mersault et le Pouilly Fuissé (conservation de 3 à 7 ans) et les grands vins comme le Corton-Charlemagne qui vous surprennent au bout de 15 ans.

Continuons notre liste avec les vins de Corse qui ne nécessitent que peu d’années de conservation, 3 ans au maximum. Toutefois, si vous voulez les bonifier vous pouvez garder jusqu’à 10 ans les vins plus doux, issus du Muscat.

Parmi les vins des Côtes-du-Rhône nous trouvons les vins fameux comme l’Hermitage, le Cornas, le Chateauneuf-du-Pape et le Côte  Rôtie. Année après année ces vins se bonifient, la période minimale de conservation étant de 5 ans. Attention de ne pas dépasser 20 ans, vous risquez de détruire leurs arômes! Les blancs, rosés et rouges plus modestes peuvent être bus après 2 ans de garde.

Les blancs et rosés de Provence ne supportent pas d’être conservés plus de 2 ans, mais les rouges sont magnifiques passé 2 à 5 ans. Les grands comme le Palette et le Bandol arrivent même à 10 ans de garde.

Dans le cas des vins du Sud-Ouest nous avons deux catégories: d’une part les vins qui se dégustent dans leur jeunesse et d’autre part les vins qui ont besoin d’une période de conservation plus longue et d’autre part les blancs secs, qui se boivent dans leur jeunesse. Attention aux blancs doux et liquoreux comme le Jurançon, le Pacherenc qui arrivent à leur maturité de 2 à 15 ans ou plus.

La plupart des vins de la Vallée de la Loire ne doivent pas être gardés plus de 2 ans, la période de conservation  étant un peu plus longue pour les Anjou et Saumur (de 1 à 5 ans ). Les Savennières sont des vins blancs qui sont prêts à être bus au bout de 15 ans, ce qui est étonnant pour des vins blancs. Le Bonnezeaux ou le Montlouis sont de grands liquoreux qui peuvent rester 80 ans dans une cave!

Vous connaissez certainement le fameux vin jaune du Jura, qui peut battre le record de conservation avec ses 100 ans. Les autres vins du Jura peuvent aller jusqu’à 8 ans : les rouges de 4 à 8 ans et les blancs de 2 à 8 ans.

Nous arrivons à la fin de notre liste avec les vins du Languedoc, ils se conserveront de 2 à 3 ans. A l’inverse les doux à base de Muscat se gardent 5 ans et les Corbières et Minervois arrivent jusqu’à 10 ans.

Nous espérons que vous profiterez de nos indications et que désormais vous ne boirez plus vos vins trop tôt ou trop tard, mais juste au bon moment !

Si vous avez des questions supplémentaires sur la conservation des vins français, il existe des guide qui vous donneront des informations détaillées. Tels que le guide hachette ou bien le guide Bettane+Desseauve.