Quels vins servir avec les sushis ?

À l’occasion de la journée internationale du Sushi, comment marier vin et sushis ? Nous vous aidons à trouver l’accord parfait.


Qu’est-ce que le sushi ?

Le sushi est un plat traditionnel japonais, il se compose d’un riz vinaigré appelé shari accompagné d’un autre ingrédient appelé neta. Le neta peut être du poisson cru ou des fruits de mer.

Cet art culinaire est un emblème de la cuisine japonaise qui rayonne mondialement et est à la mode depuis quelques années. D’ailleurs, les français sont devenus les premiers consommateurs de ce plat traditionnel japonais.

Quels vins boire avec des sushis ?

Pour cette spécialité gastronomique, le vin rouge est à bannir. En effet, les tanins présents dans ces vins ne font pas bon ménage avec l’acidité du vinaigre présent dans le riz. Toutefois, si vous êtes un inconditionnel de vin rouge, optez alors pour un Pinot noir d’Alsace, léger et acidulé. Idéal pour accompagner les sushis à base de thon.

Pour accompagner ce plat, nous vous invitons plutôt à vous diriger sur un vin blanc minéral et légèrement épicé : il soutiendra la puissance du wasabi tout en mettant en valeur la chair grasse du thon ou du saumon.

Les accords les plus courants seront fait avec des vin blanc d’Alsace comme le Riesling ou bien un Chablis de Bourgogne. Pour une touche d’originalité, vous pouvez également opter pour un Sauvignon :  un vin plus sec, très frais, vif et aromatique, un accord qui fonctionne !

Et pour les plus audacieux·ses, vous pouvez proposer un champagne en accompagnement !

Le champagne se marie très bien avec la sauce soja du fait de la présence importante de levures dans la sauce comme dans la boisson . Dans ce cas, choisissez un champagne Blanc de Blancs : un champagne élaboré avec des raisins issus du Chardonnay, un cépage dit blanc.

Quels vins servir avec le chocolat ?

Les fêtes de Pâques arrivent à grand pas et vous ravirez bientôt vos papilles de chocolats en tout genre… Mais au fait, quels vins servir avec du chocolat ?

Le vin et le chocolat

Le chocolat fait partie de ces gourmandises absolument formidables !  Tout comme le vin, sa dégustation est très intéressante, car il en existe des sortes diverses et variées.

Toutefois, dû à son goût prononcé et puissant, il est souvent difficile de le marier avec un vin rouge, et encore plus avec un vin blanc. Mais alors, le vin et le chocolat, est-ce possible ?

Accord vin et chocolat

Les vins doux naturels comme un Banyuls, un Riversaltes ambré ou un Rasteau possédant des arômes torréfiés pourront convenir parfaitement pour un dessert au chocolat. Ces vins élevés sous bois durant plusieurs années possèdent en effet une palette aromatique caractérisée de notes de cacao, de pralin, de fruits secs qui rappellent l’univers du chocolat ! Et comme ce sont des vins naturels qui sont doux, le contraste s’établira très bien en bouche car leur douceur s’opposera à l’amertume du cacao.

Vin rouge et chocolat : l’association inattendue

Si vous souhaitez varier les plaisirs, osez alors l’association vin rouge et chocolat ! Le vin rouge se révèle fabuleux car on retrouve des tanins dans les pépins et la peau du raisin noir comme dans la fève de cacao.

Lorsque le chocolat est corsé (80%-85% de cacao), il faudra opter pour un vin fort en tanins, comme un vin de la vallée du Rhône : un Cornas, un Chateauneuf-du-Pape ou un Vaqueyras. Et pour les chocolats un peu plus travaillés aux écorces d’orange ou à la ganache de fruits, vous pouvez choisir les vins rouges un peu plus fruités comme un cabernet de Loire (Chinon, Saumur Champigny) ou un vin du Languedoc comme Le pic saint loup ou le Fitou.

Et pour les chocolats blancs ou au lait, vous pouvez vous tourner vers un vin blanc sec fruité et aromatique comme un Riesling ou un Pinot gris d’Alsace.

Pour votre repas pascal, il vaut donc mieux réserver le Champagne pour l’apéritif ou l’entrée car bien trop acide et peu puissant. Il est à proscrire sur le chocolat ! 😉

Le Made in France existe aussi dans les caves à vin !

Parce que notre façon de consommer a évolué ces dernières années, on privilégie désormais des appareils électroménagers non seulement performants, mais qui peuvent aussi se targuer d’une fabrication française.

Zoom sur une sélection de caves à vin fabriquées en France !

Les caves à vin Artevino

Créée en 1996, la marque Artevino a su s’imposer sur le marché de la cave à vin grâce à des technologies innovantes et des produits très performants. La fiabilité de ses modèles lui a permis de devenir un des premiers acteurs sur le marché des caves à vin. Toutes les caves Artevino sont conçues et fabriquées en France et se distinguent par leur fiabilité, leur robustesse et la qualité de leurs finitions.

Les caves à vin Transtherm

Les caves à vin Transtherm ont pour vocation de reproduire toutes les conditions optimales de vieillissement des vins des grandes caves naturelles souterraines. La marque qui fabrique ses produits en France, propose aussi bien des produits standards que des produits personnalisables selon vos goûts et votre environnement : la couleur, le type et sens de la porte, l’agencement intérieur,…

Les celliers à vin Wineroom

La gamme de celliers Wineroom® est composée d’espaces entièrement dédiés à votre vin. Uniques, haut de gamme, personnalisables, connectés sur smartphone et de fabrication 100% française.

Les celliers Wineroom® sont également des celliers modulaires, esthétiques, avec une grande capacité de bouteilles. Ils s’adapteront à tous vos besoins.

Une exclusivité Ma Cave à Vin.

Mini-caves Winebar

Découvrez la gamme de mini-caves Winebar®. Mini-caves, mini-bars ou l’association des deux, équipez vos chambres d’hôtel, bureaux ou salle de réunion avec un équipement 100% silencieux, au design personnalisable, haut de gamme et de fabrication française.

Les caves à vin sur-mesure

Vous êtes amateur de vin et vous désirez installer une cave à vin sur-mesure pour y stocker votre collection ? Que vous souhaitiez créer une pièce dédiée à la conservation de votre vin, comme une cave enterrée ou semi-enterrée, ou tout simplement équiper un coin dans votre salon ou cuisine, le projet d’aménager une cave à vin n’est pas à prendre à la légère et requiert l’expertise d’un professionnel.

Ma Cave à Vin – Concepteur de caves à vin sur-mesure

Nous réalisons et aménageons des caves à vin sur-mesure pour tous vos besoins. De style moderne ou classique, à poser, encastrable ou en îlot, nos armoires à vin sont conçues de manière à répondre à vos attentes : design, stockage, formats, utilité.

Uniques, pensées et conçues pour vous, nos armoires à vin sur-mesure vous permettent de sublimer et bonifier vos bouteilles.

Nous concevons une cave sur-mesure à partir de vos besoins et contraintes. Le design sera pensé pour s’intégrer parfaitement dans votre pièce.

Vous imaginez, nous créons !

L’aménagement d’une cave sur-mesure est un travail qui requiert un savoir-faire et une parfaite connaissance des contraintes.

L’expérience d’un spécialiste est primordiale pour garantir une bonne installation et un fonctionnement parfait de la cave à vin.

Nous intervenons auprès des particuliers comme des professionnels pour la création et l’installation de votre cave à vin sur-mesure. Nos experts prendront en charge votre projet de sa conception à sa réalisation pour une prestation complète et unique.

Les origines du vin chaud

L’hiver est là et les premiers froids se font ressentir. Avec les fêtes de fin d’année qui approchent, les marchés de Noël font leur apparition un peu partout. Et avec eux, les traditions hivernales comme le vin chaud.

Mais d’où vient cette idée de consommer du vin chaud en hiver? Des origines aux recettes, partons ensemble à la découverte du vin chaud !

Les origines du vin chaud

Le vin chaud est apparu pour la première fois sous l’Empire romain sous le nom de « conditum paradoxum ». À cette époque, la recette contenait principalement de vin, de miel, d’épices (poivre, safran, laurier, etc.), des dattes. Ce mélange permettait au vin d’être conservé plus longtemps sans s’oxyder.

Le vin chaud au Moyen-âge

C’est au Moyen-Âge que les vins épicés se sont démocratisés en Europe. À cette époque, de nouvelles épices ont fait leur apparition comme les clous de girofle ou la cannelle. Ce vin chaud plus sucré était alors appelé «hypocras ». Par la suite, de nouveaux ingrédients se sont ajoutés comme la cardamome et les agrumes, découverts lors des grandes explorations.

Consommer du vin chaud en hiver vient de l’Europe du Nord et de l’Europe de l’Est. Cette tradition est devenue très populaire en France.

Notre recette de vin chaud maison

La préparation du vin chaud est réalisée avec une base de vin rouge, à laquelle des fruits (agrumes) et des épices (cannelle) sont ajoutés. Et voici notre recette pour un vin chaud simple et rapide !

  • 1,5 litre de vin rouge
  • 1 citron bio.
  • 1  branche de thym.
  • 1  bâton de cannelle.
  • 2  feuilles de laurier.
  • 3  clous de girofle.
  • 1  étoile de badiane.
  • 200 g de sucre en poudre.

Pour débuter cette recette, il vous faudra verser le vin rouge dans une casserole ainsi que le sucre en poudre. Mélangez afin que le sucre soit totalement dissout.

Ajoutez dans la casserole, la cannelle, l’étoile de badiane et les clous de girofle.

Ensuite, découpez le citron en rondelles, et versez les rondelles dans la casserole ainsi que le thym et le laurier.

Portez très doucement à ébullition. Laissez frémir pendant 5 à 10 min (plus vous faites cuire, plus l’alcool s’évapore).

Versez dans des verres ou des tasses, vous pouvez filtrer le vin.

C’est prêt ! à boire immédiatement car le vin chaud se déguste très chaud.

Bonne dégustation 🙂

Les Beaujolais nouveaux sont là !

Comme chaque année, le 3ème jeudi du mois de Novembre marque l’arrivée des Beaujolais nouveaux.
Cette année, c’est aujourd’hui, le jeudi 21 Novembre qu’on fête le savoir-faire des vignerons du Beaujolais !


IMAGE : © l’interprofession des vins du Beaujolais. « pays-celebrant-le-beaujolais-2018-19.png », sur le site https://www.beaujolaisnouveau.fr/

Comment servir le Beaujolais nouveau ? Et peut-on le conserver ?

Les Beaujolais nouveaux ne sont pas des vins de garde, ils peuvent se déguster immédiatement après vinification. Pour améliorer les conditions de dégustation, vous pouvez au préalable garder le vin dans une cave à vin de service. Par exemple, la cave à vin mono-température de service de la marque Caviss modèle ACI-CVS131. Ou bien, la cave de chambrage ACI-DOM700 de la marque Dometic. Ces produits sont adaptés car vous pourrez ainsi régler la température de service entre 10 et 12°C.

Il n’est pas toujours aisé d’ouvrir une bouteille de vin avec un tire-bouchon classique. Si vous chercher à faciliter l’ouverture de vos bouteilles de Beaujolais fraîchement acquises, nous vous conseillons d’opter pour un tire-bouchon à gaz car il permet en une seule pression l’ouverture de la bouteille !

Le Beaujolais nouveau n’est pas un vin qui se carafe. Pour l’aérer, il existe des bec verseur qui aère le vin lors du service. Il permet également de filtrer celui-ci. Pour parfaire votre service, nous vous conseillons donc d’utiliser des accessoires adaptés.

Avec quoi déguster un bon Beaujolais nouveau ?

Les Beaujolais Nouveaux et Beaujolais Villages Nouveaux sont des vins fruités, étonnants et faciles à déguster. Des vins passionnants pour casser la croûte. La logique veut qu’ils soient associés à des choses simples, des mets de tous les jours. Plaisir et convivialité. On pense spontanément à une assiette de charcuterie lyonnaise. Mais avez-vous déjà dégusté ces vins avec des huîtres ? Une très belle surprise !

Inconnu. Les accords mets et beaujolais nouveaux sur beaujolaisnouveaux.fr.

Un Beaujolais Nouveau se déguste autour d’une planche de charcuterie ou de fromage!

Ma Cave à vin au Grand Tasting Paris – 29 et 30 Novembre 2019

L’équipe de Ma Cave à Vin sera présente au festival Grand Tasting à Paris.

Le Grand Tasting,  festival incontournable des grands vins, permet à 15 000 amateurs de rencontrer les meilleurs producteurs européens et de déguster leurs vins.

Depuis 2006, le Grand Tasting Paris est le rendez-vous le plus attendu de l’année par les amoureux du vin !

Depuis 14 ans, les dégustateurs Bettane+Desseauve qui sillonnent les vignobles tout au long de l’année, font découvrir au Grand Tasting les meilleures cuvées des meilleurs producteurs. Domaines prestigieux, mais aussi découvertes, futurs grands, la crème du vin français se donne rendez-vous chaque année au Carrousel du Louvre, pour deux journées de dégustation, de partage et de bonheur.

Nos produits

A cette occasion, nous en profiterons pour vous présenter quelques modèles de nos caves à vin notamment de la marque Le Chai.

Nous vous donnons donc rendez-vous sur le stand n° 299 où nous pourrons prendre le temps de discuter ensemble de vos projets.

Pour y participer

Date et lieu

Le Grand Tasting Paris

Carrousel du Louvre
99, rue de Rivoli
75001 Paris

Horaires

Vendredi 29 novembre 2019 : 10h15 – 20h00

Samedi 30 novembre 2019 : 10h15 – 18h00

Les  entrées ne sont plus acceptées après 19h00 le vendredi 29 novembre et après 17h le samedi 30 novembreS

La cave à vin, véritable élément de décoration

Pour les connaisseurs ou même pour les amateurs de bons vins, la cave à vin est un élément indispensable à avoir chez soi ! Elle permet de conserver et faire vieillir ses plus belles bouteilles de vin.

Mais en quelques années, la cave à vin est devenue un véritable élément de décoration qui fait son effet dans la cuisine ou dans une autre pièce dédiée de la maison.

Selon vos besoins et la place dont vous disposez, vous avez le choix entre de nombreux modèles au design différent. Pour vous inspirer, nous avons sélectionné pour vous de magnifiques caves à vin et rangements de bouteilles !

La cave à vin de vieillissement ou de service Le Chai ACI-CHA574 se fondra parfaitement dans votre cuisine.

Pratique, cette cave à vin Liebherr (modèle ACI-LIE115E) est située juste en dessous de l’îlot central.

Optimisez tout l’espace dont vous disposez pour ranger vos bouteilles de vin grâce à nos supports muraux.

Une cave à vin dans une petite cuisine c’est également possible ! La preuve en image avec cette cave à vin encastrable Dometic ACI-DOM375E.

Le millésime 2018 en primeur, ça vous tente ?

Vigne

À quelques jours de la semaine des primeurs, un focus sur cet événement est de mise.

Tout d’abord, revenons sur le principe des primeurs bordelais. Après les vendanges, la qualité du millésime se profile dans les cuves des grands châteaux. Au printemps qui suit, quelques 300 châteaux ouvrent leurs portes pour faire découvrir au grand public le nouveau millésime, encore en cours d’élevage. Les professionnels ou particuliers peuvent alors réserver les vins. C’est en quelque sorte une avance car, bien évidemment les vins ne sont pas prêts. Il ne leur reste pas moins de deux ans d’élevage. L’avantage ? Acheter les flacons un peu moins chers que la moyenne même si ce n’est pas toujours vrai. Cela permet aux châteaux d’avoir une avance sur trésorerie sur le millésime de l’année. Pour la réception des vins il faudra faire preuve de patience, deux ans en général, si vous achetez un millésime 2018, la mise se fera aux alentours de 2021. 

Il faut également savoir que certains châteaux ont fait le choix de quitter les primeurs, comme Château Latour, classé 1er Grand Cru de Pauillac, préférant mettre en vente le millésime quand il est prêt à boire.

Maintenant, parlons du millésime 2018 à Bordeaux : ce fût un millésime où la pression du mildiou (maladie de la vigne) a demandé beaucoup d’attention. À la fin de l’été en août, la météo s’est adoucie et a donné un dernier coup de murissement aux raisins. 2018 sera une très belle année dans le Bordelais. Le rendement à l’hectare a été moyen, mais la qualité est au rendez-vous, la rançon du succès ?

Vigne vin

Mes primeurs ? Qui dit grand millésime dit grandes appellations. J’irais sur des appellations comme Saint-Julien ou Margaux. J’ai un faible pour ces deux appellations pour la finesse du Cabernet-Sauvignon, sur les terroirs de graves du Médoc. J’aime les vins fins, dont l’élevage et les arômes gardent un côté dentelé. S’ajoute à ces deux appellations celle de Saint-Estèphe, qui m’a étonnée par sa fraîcheur, sur un millésime très ancien, 1970, du Château Phélan-Ségur. J’ai été séduite par une fraîcheur encore incontestable et une finesse aromatique à en donner des frissons. Ce travail d’orfèvre laisse présager de belles surprises pour les millésimes à venir. En bref, ce millésime 2018 qui se profile semble idéal pour oublier ces jolies appellations dans en cave une bonne décennie. 

Rendez-vous ici pour en savoir plus sur les primeurs : https://www.twil.fr/les-primeurs Twil vous ouvre les portes de ce monde si confidentiel à partir de mi-avril. Rendez-vous sur twil.fr et l’application Twil pour les commander !